Le Nutri-Score

Le Nutri-Score est présent sur tous nos emballages chez Daunat. Mais savez-vous vraiment ce que c’est ?
Ce drôle de petit tableau où figurent des lettres de A à E en couleurs est un étiquetage officiel, mais non obligatoire. Cependant il a un rôle bien précis. C’est une information pour le consommateur, destinée à renseigner ce dernier sur la qualité nutritionnelle du produit qu’il s’apprête à acheter. Et ceci, en un clin d’œil. On vous explique.

Les origines du Nutri-Score

On le doit en grande partie au professeur Serge Hercberg, qui est un nutritionniste et un épidémiologiste français. Lui et ses équipes étudient les relations entre l’alimentation et la santé.
Le Nutri-Score est arrivé après une étude menée auprès des consommateurs sur internet, s’appelant Nutrinet. santé. Cette étude a touché des centaines de milliers de participants.
Ce qui a permis de créer le Nutri-Score.

Qu’est-ce que le Nutri-Score ?

Le Nutri-Score est basé sur des études scientifiques, comme expliqué plus haut. Il donne les qualités nutritionnelles du produit alimentaire aux consommateurs qui souhaitent l’acheter, de manière très simple.
Son étiquetage se base sur un ensemble d’éléments reprenant les valeurs nutritionnelles indiquées sur nos packagings ainsi que sur d’autres paramètres.
Aujourd’hui, en France, nous sommes de plus en plus préoccupés par notre santé. Et l’on sait que notre alimentation est un facteur déterminant pour le risque d’un certain nombre de maladies chroniques comme l’obésité, le diabète, les cancers, les maladies cardio-vasculaires et l’hypertension, entre autres.
C’est pourquoi ces études menées au niveau national, mais aussi à l’international sont très importantes, car elles tendent à améliorer notre santé.

Ce que le Nutri-Score apporte

Le Nutri-Score apporte une compréhension rapide sur la qualité nutritionnelle des produits.

Le Nutri-Score

L’étiquetage nutritionnel est associé à des codes couleurs allant du vert foncé au rouge, et des lettres de A à E.

A et B, produits équilibrés, pouvant être consommés régulièrement. C et D, doivent être consommés modérément. E est le moins équilibré, et doit être consommé avec modération.

Chez Daunat, 80% des produits que nous assemblons ont un Nutri-Score de A, B et C.

Notre objectif est que d’ici 2026, 75 % de nos produits aient un Nutri-Score de A et B.

Calcul du score

Le score est calculé sur 100 grammes de produit.

Les aliments et les nutriments à consommer de manière raisonnée et équilibrée sont :

  • les fibres ;
  • les fruits et légumes ;
  • les protéines.

Les nutriments à limiter sont :

  • les sucres ;
  • le sel ;
  • les acides gras saturés.

Le Nutri-Score est un score géré par l’agence nationale de santé publique France. Ce calculateur détermine les scores des aliments des industriels. Mais ce calcul de scoring est public et gratuit, et tout consommateur peut y avoir accès, cependant il n’a pas forcément toujours accès à l’ensemble des données sur les produits pour le calculer.

Le saviez-vous

Le Nutri-Score a été proposé en 2014, dans un rapport rendu au ministère de la Santé. Il a été officialisé en 2017 par arrêté ministériel. Aujourd’hui plus de 400 sociétés, au niveau international, ont adhéré.
La France a été le premier pays à l’afficher. Le Portugal, la Belgique, et l’Espagne ont suivi en 2018 et 2019, puis l’Allemagne en 2020.

Le Nutri-Score

Les intérêts du Nutri-Score pour notre santé sont multiples.
Ce système d’étiquetage nous permet d’obtenir les informations nécessaires à notre compréhension du produit.
Il n’y a pas de mauvais ou de meilleur produit.
L’essentiel est de manger en conscience, pour pouvoir équilibrer son alimentation.
Avoir une bonne alimentation ne signifie pas consommer des produits uniquement notés A et B.
Notre santé dépend de notre nutrition, et notre corps a des besoins spécifiques.
Il faut avoir une alimentation diversifiée avec des aliments qui boostent notre énergie.
On devrait :

  • privilégier les produits qui contiennent de l’huile de colza qui est riche en oméga 3, en oméga 6 et en oméga 9, qui favorisent le maintien normal du taux de cholestérol dans le sang ;
  • éviter l’huile de palme qui a un fort taux d’acides gras saturés, lequel augmente le mauvais cholestérol.